Cet article date de plus d'un an.

Inde : une région du sud fait le pari d'une agriculture 100% vertueuse

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Article rédigé par
A.Forget, U.Cailloux, A.Pandey - France 2
France Télévisions

Dans une région du sud de l'Inde, 800 000 paysans cultivent leurs terres sans aucun pesticide. C'est le plus grand projet d'agroécologie au monde. 

Dans le sud de l'Inde, la région agricole autour d'Anantapur, l'une des plus grandes du pays, est en pleine conversion vers une agriculture 100% naturelle, à rebours du modèle agricole indien. La terre compte huit millions de paysans, dont Surendra Reddy. Le fermier a été l'un des premiers convertis. Depuis quatre ans, il cultive ses champs sans produits chimiques. "Au début, le passage à l'agriculture naturelle a été très difficile. Après des années d'utilisation de produits chimiques et de pesticides, ma terre était devenue comme morte", confie-t-il. 

800 000 agriculteurs convertis

Il a également abandonné la monoculture, afin de faire pousser différents types de fruits et légumes sur ses terres : papayes, tomates, ou encore aubergines. Ils grandissent grâce à un mélange à base de bouse et d'urine de vache, qui stimule la vie microbienne sous le sol. "Aujourd'hui, je repense moins et je gagne plus", se réjouit Surendra Reddy. Au total, près de 800 000 agriculteurs dans la région se sont convertis à une agriculture 100% naturelle. C'est le plus grand projet d'agroécologie au monde. On le doit à Vijay Kumar, conseiller agricole pour le gouvernement, qui a souhaité développer le programme en réaction à une vague de suicide de paysans dans sa région. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.