Cet article date de plus de cinq ans.

Les éleveurs bretons s'insurgent toujours contre le prix du lait

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Les éleveurs bretons ne comptent pas s'arrêter là
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Six mois après leurs dernières revendications, les éleveurs bretons ne sont toujours pas satisfaits. En cause, le prix du lait.

Barrages de tracteurs, circulation bloquée, la journée du jeudi 21 janvier a été marquée par les actions menées autour de Saint-Brieuc par les éleveurs bretons. Six mois après leurs dernières protestations, la grogne des éleveurs repart donc de plus belle.

Le lait, six centimes trop bas

Les éleveurs bretons sont toujours aussi déterminés. Sur la Nationale 12, les éleveurs ont déversé des gravats et brûlé des pneus. Tout a commencé la nuit dernière près de Saint-Brieuc. Les incidents ont duré toute la journée sur la nationale qui traverse la Bretagne de Rennes à Brest.
"Demain si j'arrête, je perds tout. Ma maison, tout et je repars avec 200 000 euros de dettes", déclare un éleveur en colère. Un autre, avance 80 000 euros de pertes en 2015 en raison du prix du lait, six ou sept centimes trop bas selon lui.
Jeudi soir, les éleveurs se disent prêts à continuer le bras de fer. Ils prévoient de nouvelles actions pour vendredi 22 janvier.
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise des éleveurs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.