Cet article date de plus de cinq ans.

Les agriculteurs français souffrent de la concurrence au sein de l'UE

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Les agriculteurs français souffrent de la concurrence au sein de l'UE
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Sur le plateau de France 2, Guillaume Daret révèle les différences entre l'activité des agriculteurs français et celle de leurs voisins européens.

Les agriculteurs en colère ont repris leurs manifestations ce mardi 2 février. François Hollande a reçu les syndicats ce matin. Mais si les éleveurs français souffrent, ce n'est pas nécessairement le cas ailleurs en Europe. Dans certains pays, le monde agricole se porte bien.

Sur le marché de la viande porcine, la production allemande a bondi de 26% entre 2004 et 2012. Sur le même laps de temps, la production espagnole a grimpé de 17%. La production française, elle, a baissé de 17%. "Pourquoi ? Déjà parce que dans ce secteur, les exploitations de notre pays sont plus petites. Parce que les acteurs français de cette filière estiment également qu'ils font face à une concurrence déloyale en matière de salaires et de normes qu'ils jugent plus contraignantes que celles de leurs voisins", explique Guillaume Daret, journaliste de France 2.

L'Allemagne toute-puissante concernant le lait

Sur le marché du lait, les différences sont moins marquées, mais l'Allemagne reste tout de même en tête (+8% entre 2010 et 2014 contre +7% en France). Le voisin allemand est même la première puissance laitière de l'Union européenne. "21% du lait collecté l'an dernier dans l'UE venait d'Allemagne, contre 17% de France et 10% du Royaume-Uni", conclut Guillaume Daret.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise des éleveurs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.