Crise des éleveurs : quel est le rôle des abatteurs ?

Les abattoirs sont pointés du doigt dans la crise qui touche actuellement les éleveurs. France 2 est allée à leur rencontre.

FRANCE 2

Dans la nuit du 23 juillet, les éleveurs ont déballé leur colère devant un abattoir de Loire-Atlantique. Près de 150 éleveurs ont bloqué l'entreprise du groupe Charal, qui transforme le bœuf en steak haché et fabrique des cheeseburgers. "On ne demande pas des euros, on demande des centimes. Pour le porc c'est 10, 12 centimes qui manquent, pour le lait c'est des centimes, pour la viande c'est pareil", explique Frédéric Bossard, responsable porc de la FDSEA 44.

Une hausse des prix ?

Les abattoirs ont-ils augmenté le prix payé aux éleveurs ? La réponse est oui, mais pas forcément pour toutes les bêtes. Dans un abattoir de la région de Caen, la moitié des viandes sont destinées à la grande distribution. Désossées, prédécoupées, les carcasses sont transformées en morceaux de différentes catégories.
Le patron emploie 120 salariés. Le coût de la main-d’œuvre est important et incompressible pour lui. Avec 400 kg à la base, il n'obtient que 280 kg de viande. "Il y a les os, les nerfs, tout ce qui ne se vend pas", détaille Henri Demaegue, de l'abattoir Eva à Saint-Pierre-sur-Dives (Calvados).

Depuis cinq ans, les abattoirs ont multiplié les difficultés financières et les faillites. Ils sont concurrencés par les voisins européens, notamment les Allemands pour le porc.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation d\'agriculteurs à l\'appel de la FNSEA, le 15 juillet 2015 à Saint-Brieuc (Côtes-d\'Armor).
Manifestation d'agriculteurs à l'appel de la FNSEA, le 15 juillet 2015 à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor). ( MAXPPP)