Crise des éleveurs : les barrages levés mais la vigilance est de mise

A Lyon, les éleveurs jugent les mesures annoncées insuffisantes, notamment à Lyon.

FRANCE 2

La journée a de nouveau été marquée par des blocages d'éleveurs ce jeudi 23 juillet. D'autres actions sont prévues dans les prochains jours. Au bord du Rhône, les tracteurs sont entrés dans la ville. En fin d'après-midi, direction le centre de Lyon pour plus de 500 éleveurs. Après 24 heures de blocage, leur mouvement est suspendu et l'arrivée de leur leader syndical ne suffit pas à calmer les esprits.

Contrôles des cargaisons

"Nous prenons en compte aujourd'hui les départs en vacances, il ne s'agit pas de gêner nos concitoyens mais nous restons vigilants", a assuré Xavier Beulin, le président de la FNSEA. Depuis hier soir, plusieurs autoroutes de l'agglomération lyonnaise ont été bloquées par les éleveurs qui contrôlent les cargaisons. Pour les agriculteurs, le plan d'urgence ne suffit pas. Les éleveurs promettent de nouvelles actions s'ils n'obtiennent pas satisfaction.

Le JT
Les autres sujets du JT