Crise des éleveurs : de nouveaux blocages

Les blocages se poursuivent un peu partout sur le territoire. Une équipe de France 2 fait le point sur la situation.

FRANCE 2

La colère des éleveurs reste vive encore aujourd'hui, jeudi 23 juillet. Le plan d'urgence annoncé hier par le gouvernement n'a pas eu l'effet escompté. Même si plusieurs barrages ont été levés, d'autres éleveurs dans d'autres régions sont entrés en action.
Cette nuit sur l'autoroute A6 à hauteur de Lyon, les éleveurs stoppaient les camions dans une atmosphère tendue. Les éleveurs inspectent toutes les cargaisons. Depuis hier soir, les agriculteurs bloquent plusieurs points stratégiques autour de Lyon. 400 tracteurs, 800 éleveurs, pour qui le plan d'urgence du gouvernement ne suffit pas. "Les  mesures annoncées sont des mesures pansements. La demande est claire et simple, c'est l'augmentation des prix immédiate", confie l'un d'entre eux au micro de France 2.

De nouveaux blocages

Depuis les premières heures du jour, l'agglomération lyonnaise est totalement saturée. Les automobilistes sont déviés sur le réseau secondaire, mais beaucoup se montrent solidaires des éleveurs. Lyon n'est pas la seule ville concernée, les blocages se multiplient en Auvergne, Bourgogne, Franche-Comté et dans le grand Ouest.

Le JT
Les autres sujets du JT