Cet article date de plus de cinq ans.

Crise agricole : Manuel Valls discute avec la grande distribution

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Crise agricole : Manuel Valls discute avec la grande distribution
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le Premier ministre a reçu ce lundi matin les dirigeants de la grande distribution. Les agriculteurs maintiennent la pression et le chef du gouvernement envoie un message à l'Europe.

Les agriculteurs étranglés par la chute des prix poursuivent leurs actions, ce lundi 8 février. 300 d'entre eux ont paralysé des ronds-points stratégiques à Saintes (Charente-Maritime). Et dans plusieurs villes de Charente, les accès aux magasins ont été bloqués.

Les moyennes et grandes surfaces sont dans le collimateur des producteurs de lait, de viande et de céréales. "Notre coût de production est supérieur à notre prix de vente, tout simplement", explique à France 3 David Tireau, secrétaire général des jeunes agriculteurs de Charente. Selon ces derniers, la grande distribution réalise de grosses marges dans le même temps.

"Trop peu et trop tard"

Cette colère était au coeur des discussions ce matin entre le gouvernement et les dirigeants de la grande distribution. Manuel Valls appelle chacun à prendre ses responsabilités, y compris l'Europe. "La Commission doit activer les pouvoirs dont elle dispose en cas de crise. Jusqu'à présent, elle a fait trop peu et trop tard", a-t-il déclaré.

L'exécutif veut relancer les discussions avec l'Europe. En attendant, ministres et distributeurs négocient pour dégager de nouvelles mesures de soutien aux agriculteurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.