Bruxelles paralysée par la mobilisation paysanne

En direct de Bruxelles, Pascal Verdeau commente l'impact du rassemblement des agriculteurs mécontents devant le siège de la Commission européenne.

FRANCE 3

Des milliers de manifestants et des centaines de tracteurs ont fait le trajet de toute l'Europe pour venir protester devant les institutions de l'UE à Bruxelles. Les ministres de l'Agriculture des pays membres se retrouvent ce lundi 7 septembre à 14h pour une réunion d'urgence. "Stéphane Le Foll a même eu du mal à accéder au bâtiment", rapporte Pascal Verdeau pour France 3.

Les moyens d'action de l'UE

Face aux revendications des éleveurs, "Bruxelles peut faire jouer son filet de sécurité. Par exemple, acheter du beurre ou du lait en poudre, ou de la viande de porc pour la stocker et la revendre lorsque la situation sera meilleure. Mais ce régime d'intervention publique sur les marchés se heurte aux réticences des pays du nord et du commissaire à l'Agriculture", analyse le journaliste. L'institution pourrait aussi offrir une aide financière pour cibler les producteurs les plus embêtés.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des agriculteurs lors de la manifestation à Bruxelles (Belgique), le 7 septembre 2015.
Des agriculteurs lors de la manifestation à Bruxelles (Belgique), le 7 septembre 2015. (GEERT VANDEN WIJNGAERT / AP / SIPA )