Agriculture : un plan d'urgence pour les éleveurs de porcs

Publié
Agriculture : un plan d'urgence pour les éleveurs de porcs
FRANCE 2
Article rédigé par
C. Wormser, M. Beaudouin, S. Ruaux, France 3 Bretagne - France 2
France Télévisions

Le gouvernement a annoncé un plan d'urgence de 270 millions d'euros pour la filière porcine. Les éleveurs sont à cran, pris entre l'effondrement des cours du porc et la hausse de leurs coûts. 

La filière porcine est à bout de souffle. Samedi 29 janvier, une cinquantaine d'éleveurs, présents sur le parking du supermarché de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), étaient bien décidés à crier leur colère. En cause : les prix cassés des supermarchés, toujours moins chers pour le consommateur, mais moins rémunérateurs pour les éleveurs. 

"Je vends mes cochons à perte"

Jérémy Labbé, éleveur, produit 12 000 cochons par an, des animaux vendus 1,40 euro le kilo à la grande distribution. "Je vends mes cochons à perte sans arrêt (...). Ceux-là, je dois les vendre dans trois, quatre mois, et j'espère qu'il y aura un prix reconnaissant, sinon, on est morts", déplore-t-il. Avec la hausse de ses charges, l'éleveur de porcs perd aujourd'hui 40 000 euros par mois, ne se verse plus de salaire et est à découvert de 280 000 euros. Au total, 30% des éleveurs bretons sont aujourd'hui dans sa situation. Le plan d'urgence annoncé par le gouvernement s'élève à 270 millions d'euros, mais il ne les satisfait qu'à moitié.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.