Cet article date de plus de cinq ans.

Agriculteurs en colères : plusieurs centaines de personnes sur un pont en Bretagne pour fêter leur retour

Vers 22 heures, vendredi, une fois les derniers éleveurs de retour de Paris arrivés, un total de 147 tracteurs étaient présents sur le pont de Morlaix (Finistère). 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des agriculteurs et leurs tracteurs rassemblés sur le pont de Morlaix (Finistère), le 1er septembre 2015, avant leur départ pour manifester à Paris. (MAXPPP)

Plusieurs centaines de personnes se sont réunies, dans la soirée du vendredi 4 septembre sur la RN 12, sur le pont de Morlaix, avec 147 tracteurs, pour fêter le retour des éleveurs du Finistère qui sont allés défendre leur cause à Paris jeudi. Peu avant 20h30 les premiers soutiens des agriculteurs ont pris place sur le pont qui a été fermé à la circulation. Une déviation a été mise en place. La RN12 doit rester bloquée jusqu'à minuit, selon le Centre régional d'information et de coordination routière.

Selon la préfecture de Bretagne une centaine de tracteurs a attendu le convoi de retour de Paris. Plusieurs soutiens brandissaient des drapeaux bretons pour les accueillir, à grand renfort de cornes de brume, a constaté un photographe de l'AFP. Vers 22 heures, une fois les derniers éleveurs de retour de Paris arrivés, un total de 147 tracteurs étaient présents sur le pont, selon la préfecture. Plusieurs centaines de personnes étaient réunies sur place, dans une ambiance familiale avec barbecues et musique. 

Les éleveurs finistériens faisaient partie des plus de 1 500 tracteurs et des milliers d'agriculteurs venus à Paris jeudi pour exprimer leur désarroi face à la chute constante de leurs revenus. Le gouvernement leur a annoncé de nouvelles aides, sans tout à fait réussir à les convaincre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.