Cet article date de plus de six ans.

24 mesures et 600 millions d'euros débloqués : le plan du gouvernement pour mettre fin à la crise des éleveurs

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
24 mesures et 600 millions d'euros débloqués : le plan du gouvernement pour mettre fin à la crise des éleveurs
Article rédigé par
France Télévisions

Le gouvernement a proposé un plan d'urgence pour les éleveurs en crise.

24 mesures et 600 millions d'euros ont été décidés pour restructurer la dette des éleveurs et alléger leurs charges fiscales. Le gouvernement a planché toute la nuit du 21 au 22 juillet pour élaborer un plan d'urgence, presqu'un plan de sauvetage pour les éleveurs qui étaient menacés. 20 000 exploitations seraient au bord du dépôt de bilan. "De nombreux éleveurs ont le sentiment que leurs efforts quotidiens ne sont pas payés de retour. Cette angoisse des éleveurs, il faut l'entendre", a déclaré le Premier ministre Manuel Valls.La priorité absolue du gouvernement c'est l'endettement des exploitations, estimé aujourd'hui à 1 milliard d'euros cumulés.

Mieux valoriser la viande française

Pour donner une bouffée d'air frais aux éleveurs, le gouvernement s'engage à accorder des délais de paiement de leurs impôts et de leurs cotisations sociales ainsi qu'un allègement de leurs charges à hauteur de 500 millions d'euros, voire un effacement pur et simple de leurs dettes. Coût de ces mesures : 600 millions d'euros.
A plus long terme, le gouvernement veut mieux valoriser la viande française, à travers la promotion de labels. Au bout du compte, peu de mesures structurelles. A long terme, pas sûr que ce nouveau plan d'aide suffise à calmer la colère. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.