"Ça ne va pas aller en s'améliorant" : face à la sécheresse, des entreprises contraintes à des économies d'eau

La sécheresse touche l'ensemble des départements de France métropolitaine, 58 sont en niveau d'alerte maxiale. Alors, pour économiser l'eau, les agriculteurs mais aussi les industriels subissent des restrictions.

Article rédigé par
Thomas Giraudeau - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les secteurs industriels les plus gourmands en eau sont la chimie, la sidérurgie, l'agro-alimentaire et la papeterie. Image d'illustration. (LIONEL VADAM  / MAXPPP)

Après la chimie, la sidérurgie et l'agro-alimentaire, c'est la papeterie et le carton qui utilisent le plus d'eau en France. Dans son usine Cenpa au Haguenau, dans le Bas-Rhin, Stéphane Delar prélève tous les jours plus de 2 000 m³ d'eau dans la rivière située à côté, pour faire tourner ses deux machines, et produire ses emballages en carton. Mais depuis la fin-juillet, la préfecture lui impose des restrictions à cause de la sécheresse"On parle de 300 m³ par jour donc c'est assez important. Ça fait environ 15% de moins, donc c'est une utilisation en interne avec parcimonie", explique-t-il.

>> Le pic de chaleur attendu ce mercredi : suivez notre direct

Pour économiser l'eau, le directeur général a arrêté ses machines. L'occasion pour lui de mener les contrôles annuels de maintenance. S'il est habitué à les caler l'été, quand les arrêtés de restriction tombent, il ne faudrait pas que ceux-ci durent trop longtemps.

"Ce n'est pas la première année que ça nous arrive. Bien entendu, on ne pourra pas arrêter les machines six à huit semaines."

Stéphane Delar, directeur général de l'usine Cenpa

à franceinfo

"Le problème, reconnaît-il inquiet, c'est que sur les années à venir, au vu de la tendance actuelle, ça ne va pas aller en s'améliorant." Stéphane Delar assure qu'il n'a pas beaucoup de marges de manoeuvres. Son site est équipé d'une station d'épuration, qui retraite la grande majorité de l'eau ponctionnée par l'usine. Mais il y a forcément des pertes, de l'eau qui s'évapore lors de la production des cartons. Difficile d'agir là-dessus.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.