Beaujolais : quand moto et viticulture font bon ménage

Jacky Grolet est biker et viticulteur à la fois. Il donne tout son temps et son énergie à sa double passion pour la moto et le vin.

France 3

Les crus, doux et fruités, les courbes bien taillées : Jacky Grolet, biker-viticulteur, est à la croisée des chemins de ce qui fait la beauté de son Beaujolais natal. Sur sa Norton d'époque, le cadeau de ses 50 ans, il déborde à coup sûr de ses quatre petits hectares de vignes, pour tailler la route entre les parcelles de ses voisins. "Je pense que c'est un petit paradis, il y a tout, les vignes, un peu plus haut la montagne, donc en peu de kilomètres on change de décor", savoure Jacky Grolet. Changement de décor et de casquette. L'homme à la Norton est un amateur du Morgon.

Un garage comme un monument

20 000 bouteilles par an, dont la fameuse cuvée racer, en référence à l'univers motard, un hectare que Jacky Grolet produit seul et qui s'arrache dans toutes les concentrations de motos classiques en Europe. "Je suis incapable de vous dire combien d'heures je passe entre les vignes et le reste, j'ai jamais compté mais on a cette liberté d'entreprendre". Pendant les beaux jours, la maison-auberge de Jacky est littéralement prise d'assaut, ou plutôt son garage, véritable petit musée de la moto ancienne, avec une vingtaine de modèles rares.

Le JT
Les autres sujets du JT