AOC : la carte des champagnes réévaluée

44 000 hectares de vignes bénéficient de cette appellation qui est la plus chère de France. Le label multiplie par 100 la valeur d'une parcelle.

FRANCE 3

Le classement AOC, appellation d'origine contrôlée, change tout en Champagne. Nathalie Oudart-Ortillon, viticultrice, possède le label depuis 1990. Cette année-là, sa parcelle est entrée dans les 44 000 hectares de l'AOC champagne. Mais aujourd'hui, la carte pourrait être une nouvelle fois dessinée. Le village de Péas (Marne) pourrait ressortir gagnant en recevant plusieurs hectares supplémentaires en AOC. "Une terre agricole vaut 7 à 8 000 euros l'hectare", explique Noël Maury, viticulteur. Et "en terres à vignes", un champ peut valoir 700 000 euros l'hectare.   

Réponse en 2024 

Pour le moment, rien n'est définitif. L'institut national des appellations réévalue tout : la composition des terres, leur localisation et leur histoire. La tension monte donc pour ceux qui pourraient tout y perdre, comme à Orbais-l'Abbaye (Marne). Certains viticulteurs comptent déjà contester la décision en justice si besoin. La décision finale sera rendue en 2024. 

Le JT
Les autres sujets du JT
44 000 hectares de vignes bénéficient de cette appellation qui est la plus chère de France. Le label multiplie par 100 la valeur d\'une parcelle.
44 000 hectares de vignes bénéficient de cette appellation qui est la plus chère de France. Le label multiplie par 100 la valeur d'une parcelle. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)