Alimentation : le poulet du dimanche, une tradition française

Publié Mis à jour
Alimentation : le poulet du dimanche, une tradition française
France 2
Article rédigé par
I.Delion, D.Breysse, F.Guinle, F.Fort - France 2
France Télévisions

Le poulet du dimanche est devenu une institution en France. Certains le préparent chez eux, quand d’autres vont dans des restaurants pour déguster des recettes inédites.

C’est le plat sans souci par excellence, celui qui séduit la plupart des Français. Le poulet du dimanche est devenu une sorte d’institution en France. Un succès qui est l’aboutissement d’une longue histoire : au XVIIe siècle, le roi Henri IV a démocratisé la poule au pot qu’il souhaite à chaque laboureur le dimanche. Au début du XIXe siècle, Napoléon, en campagne, aurait exigé de ses cuisiniers qu’ils en aient toujours au feu. Plus tard, avec l’élevage industriel, le poulet est rentré dans tous les foyers. Il est même recommandé en 1957 face à la pénurie de viande. 

La volaille la plus consommée en France

C’est aujourd’hui la volaille la plus consommée en France. Christophe Regouby se fournit tous les vendredis auprès du même producteur en qui il a entière confiance pour ensuite le déguster en famille le dimanche avec des recettes qui se renouvellent chaque semaine. À Auch (Gers), le restaurateur Vincent Casassus travaille de son côté la volaille farcie sous la peau. Ail noire, chapelure, citron, beurre en pommade vont ainsi nourrir les blancs de l’intérieur. Le chef conseille ensuite de cuire la volaille au four à 160 degrés et de bien l’arroser. La chair des cuisses rissolée et mijotée garnira des samossas, pour le bonheur des clients. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.