Cet article date de plus de quatre ans.

Agriculture : le boom des fermes urbaines

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
6MEDIA IMWEB_AGRI_FERMES_URBAINES_BEN_V1
Article rédigé par
France Télévisions

Utiliser des déjections de poissons ou des LED pour faire pousser des plantes, c'est peut-être l'avenir de l'agriculture.

"On travaille à la verticale, sans terre, en mettant les poissons et les végétaux pour produire de grandes quantités de légumes toute l'année" explique Mickaël Gandecki, de Myfood. "Donc l'aquaponie va utiliser les déjections des poissons qui vont produire de l'ammoniac, qui va se transformer en nitrates, et en nitrites, et c'est ces éléments qui vont nourrir les végétaux qui auront toujours les pieds dans l'eau et qui permettront à des particuliers, des familles, de produire tout ce qu'il faut sur des surfaces réduites... Des fraises, des tomates, des haricots, des concombres." 

Piloter les plantes avec des LED

"On va contrôler la couleur de la lumière émise" détaille Pierre Joram, de GrennHouse Keeper. "En mixant les couleurs et l'intensité entre elles, on va créer une recette spectrale. Cette recette spectrale va donner un ordre à la plante. Donc on va pouvoir accélérer sa croissance, déclencher sa floraison. Avec les LED, on va économiser de l'électricité, parce que cela consomme beaucoup moins."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.