Agriculteurs : ils font leur blé en Ukraine

Des exploitants agricoles français font le choix de produire ailleurs, dans des pays à la main-d'oeuvre bon marché et aux règles moins contraignantes. Des céréaliers louent ainsi des surfaces en Ukraine.

Voir la vidéo
FRANCE 2

L'Ukraine et ses 41 millions d'hectares de terres agricoles est le nouvel Eldorado des céréaliers français. Dans ce pays en guerre avec la Russie depuis trois ans, des agriculteurs français ont délocalisé une partie de leur production de céréales. Ils sont venus chercher une terre bien plus fertile économiquement. "Selon certains spécialistes, c'est une des meilleures terres du monde", explique Jean-Paul Kihm, d'Agro KRM.

Des coûts de production beaucoup moins chers

Les terres ukrainiennes ne sont pas à vendre, mais disponibles à la location. L'entreprise de Jean-Paul Kihm loue en Ukraine 10 000 hectares de terres, soit la superficie de Paris. Une exploitation gigantesque qui surpasse de loin les fermes françaises et où les coûts de production des céréales sont deux à trois fois moins chers qu'en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Terres agricoles en Ukraine.
Terres agricoles en Ukraine. (FRANCE 2)