Cet article date de plus de quatre ans.

2017, l'année exceptionnelle des producteurs de betteraves français

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
betterave
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les producteurs de betterave sucrière s'attendent à une bonne récolte amplifiée par l'abandon du système des quotas.

La plaine picarde entre Laon et Saint-Quentin est l'une des plus fertiles de France. Depuis le début du mois de septembre, la campagne sucrière bat son plein. Les agriculteurs arrachent les betteraves et cette récolte s'annonce très bonne. Une année exceptionnelle également avec la fin du système des quotas qui existait depuis 50 ans. La production va augmenter de 20%. Malgré le risque d'une baisse des prix, les agriculteurs sont confiants. La recherche devrait permettre d'augmenter les rendements à l'hectare et d'allonger les périodes de récolte.

Des exportations à développer

La coopérative Tereos traite 20 000 tonnes de betteraves par jour. Désormais, les installations vont fonctionner 140 jours par an au lieu de 120. L'industrie s'est préparée à la fin des quotas. La coopérative a investi un milliard d'euros depuis dix ans. La production française de sucre va ainsi passer de trois à cinq millions de tonnes cette année et cette coopérative compte en profiter pour développer ses exportations. 10% seulement du sucre est vendu aux particuliers. Le reste est destiné aux industries alimentaires, des entreprises à convaincre pour les betteraviers français.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.