VIDEO. Le ministre du Travail souhaite renforcer le contrôle des chômeurs

François Rebsamen est prêt à radier ceux qui ne cherchent pas de travail.

Cette vidéo n'est plus disponible

"Je demande à Pôle emploi de renforcer les contrôles pour vérifier que les gens cherchent bien un emploi." Le ministre du Travail, François Rebsamen, a donné de nouvelles directives, mardi 2 septembre sur i-Télé, concernant les personnes au chômage. "Il faut qu'il y ait, à un moment, une sanction", a-t-il ajouté.

"Quand on est chômeur, au sens du bureau international du travail, on cherche un emploi. Et donc, c'est négatif pour ceux qui recherchent des emplois d'être à côté de personnes ne cherchent pas d'emploi", a-t-il expliqué.

Des contrôles existent déjà

Les contrôles existent déjà. Une conseillère à Pôle emploi a raconté la façon dont ils sont menés, sur un blog du Monde en janvier. "Nous contrôlons même les personnes qui déclarent travailler régulièrement, a-t-elle détaillé. Nous examinons d'abord si le chômeur a suivi tous les projets d'accompagnement, s'il a créé un espace personnel en ligne, s'il s'est abonné aux offres." 

La démarche est plutôt bien accepté par les chômeurs. "La majorité des demandeurs d'emploi sont contents de ce contrôle, ils estiment normal qu'on vérifie qu'ils cherchent bien du travail. Il y a aussi ceux qui nous disent qu'ils ne cherchent plus parce qu'ils sont au fond du trou, à bout, vidés après deux ou trois ans au chômage."

François Rebsamen, ministre du Travail, à l\'Elysée, à Paris, le 27 août 2014.
François Rebsamen, ministre du Travail, à l'Elysée, à Paris, le 27 août 2014. (BERTRAND GUAY / AFP)