François Rebsamen demande à Pôle emploi de "renforcer les contrôles" sur les chômeurs

François Rebsamen souhaite vérifier qu'ils "cherchent bien un emploi", estimant qu'une "sanction" est nécessaire dans le cas contraire.

Le ministre du Travail François Rebsamen répond à une question au gouvernement, le 7 mai 2014 à l\'Assemblée nationale à Paris. 
Le ministre du Travail François Rebsamen répond à une question au gouvernement, le 7 mai 2014 à l'Assemblée nationale à Paris.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Au boulot. François Rebsamen demande à Pôle emploi, mardi 2 septembre, de "renforcer les contrôles" pour vérifier que les chômeurs "cherchent bien un emploi". Le ministre du Travail estime sur i-Télé qu'une "sanction" est nécessaire dans le cas contraire.

Cette vidéo n'est plus disponible

Pour y parvenir, François Rebsamen estime qu'il faut adopter "un état d'esprit différent", avec "des convocations" et "des vérifications". Si à la suite de ces démarches, il est démontré qu'un chômeur ne recherche pas réellement un travail, alors il doit être "radié", précise-t-il. Ce type de comportement, qui n'est pas majoritaire, tient-il à préciser, n'est "pas possible, dans un pays qui est en difficulté, qui veut se redresser, qui porte le travail".

Cette déclaration intervient quelques jours après que François Rebsamen a reconnu que le dossier du chômage était "un échec" depuis le début du quinquennat de François Hollande. Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A a augmenté de 0,8% en juillet, atteignant un nouveau record avec 3 424 400 chômeurs sans activité.