Industrie : les destructions d'emplois se poursuivent en 2021

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
casse sociale
franceinfo
Article rédigé par
M. Perrier, P.-M. de La Foata - franceinfo
France Télévisions

La précarisation de l’emploi dans l’industrie a continué à bas bruit malgré la crise sanitaire, de Nokia à Michelin en passant par Danone.

Les plans sociaux s’accumulent depuis plus d’un an. Nokia va supprimer 831 postes dans l’Essonne et 400 dans les Côtes-d’Armor. Pour les salariés, la crise sanitaire n'est qu'une excuse. La crise a bon dos”, déplore Jacques Godineau, de la CFDT Nokia. Multinationale dans l’agroalimentaire réalisant des bénéfices, Danone va tailler dans ses effectifs. En France, entre 400 et 500 emplois vont disparaître.

800 000 emplois détruits en 2020

Michelin va supprimer 2 300 postes dans ses 15 sites français, soit 11% de l’effectif du groupe. Pour la compagnie Hop!, un peu plus de 1 000 postes vont disparaître et 750 chez Sanofi. En 2020, la France a perdu quelque 800 000 emplois. Pour 2021, la Banque de France prévoit la destruction de 350 000 emplois. Enfin, le taux de chômage pourrait atteindre 11% au premier semestre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.