“Il y a une désespérance sociale dont il ne faut pas sous-estimer l’ampleur”

Publié
Durée de la vidéo : 9 min.
duel eco
franceinfo
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Le journaliste Étienne Lefebvre, l’économiste Christophe Ramaux et l’ancien patron de FO Jean-Claude Mailly débattent de l’avenir de l’économie qui pourrait être brouillé par la pandémie de Covid-19.

Dans cette période de crise sanitaire, les partenaires sociaux ont été très responsables et à la hauteur. Selon une étude, l’image des syndicats est remontée”, souligne Étienne Lefebvre, rédacteur en chef aux Échos, sur franceinfo mardi 4 mai. “Le problème, c’est que la reprise va être compliquée. Les syndicats vont devoir gérer beaucoup de dossiers de restructurations dans beaucoup d’entreprises”.

“En France, il y a une désespérance sociale dont il ne faut vraiment pas sous-estimer l’ampleur. Avec le Covid-19, on a une crise effroyable qui doit amener à faire bouger les lignes et le gouvernement ne dévie pas de sa trajectoire. On a besoin d’un programme de solidarité : réhabiliter les services publics, la protection sociale et changer la gouvernance des entreprises”, affirme Christophe Ramaux, membre des Économistes atterrés. “Une étude montre que les grands groupes français ont 62% de leur emploi filialisé à l’étranger, en Allemagne c’est 38%, donc les syndicats ont un pouvoir plus fort.

Des embauches et moult reconversions en vue

"Je suis d’accord et je pense que ça va venir avec de vraies dispositions qui iront sur plus d’actionnariat salarié, plus de responsabilités, plus d’engagements et plus de contrôles des entreprises”, commente Jean-Claude Mailly, auteur du livre Manifs et chuchotements chez Flammarion.

Pôle Emploi montre que les intentions d’embauche des entreprises sont beaucoup plus élevées en 2021 qu’en 2019, qui était une bonne année. Il va y avoir un gigantesque chantier de formation et de reconversion entre des secteurs à la peine et d’autres qui vont repartir très fort”, conclut le journaliste Étienne Lefebvre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chômage

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.