Jean-Claude Mailly, 40 ans de lutte syndicale

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
mailly 40 ans
franceinfo
Article rédigé par
G. Papin, P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Jean-Claude Mailly publie le livre “Manifs et chuchotements” chez Flammarion. L'ancien secrétaire général de Force ouvrière a passé plus de 40 ans de sa vie dans la lutte syndicale.

Le 7 février 2004, Jean-Claude Mailly prend la tête du syndicat Force ouvrière. Il succède à l’emblématique Marc Blondel sous le regard bienveillant de ce dernier : “Je ne suis pas mécontent du résultat”. Né en 1953 à Béthune (Nord), Jean-Claude Mailly grandit dans une famille de syndicalistes. Étudiant, il se rapproche de FO et rejoint la centrale à Paris en 1981. Il adhère au PS en 1986 tout en continuant la lutte syndicale. Il est en première ligne en 2006 dans les manifestations contre le CPE (Contrat première embauche) de Dominique de Villepin, alors Premier ministre. François Hollande, premier secrétaire du PS, défile aussi.

14 ans à la tête de FO

Ils seront adversaires en 2016 quand Jean-Claude Mailly s’oppose à la loi Travail voulue par le président de la République. Le syndicaliste n’obtiendra pas gain de cause. En avril 2018, il prononce son dernier discours et passe la main à Pascal Pavageau. J’ai eu du mal à l’avaler”, confie Jean-Claude Mailly sur franceinfo mardi 4 mai. En 14 ans à la tête de FO, Jean-Claude Mailly aura vu défiler 11 ministres du Travail, sept Premiers ministres et quatre chefs de l’État. Pour celui qui publie un livre de souvenirs, Manifs et chuchotements, le clivage gauche-droite “a toujours un sens, même si la gauche a un peu abandonné le social pour faire du sociétal depuis 15-20 ans, donc les gens ne font plus la distinction. Il y a des gens étiquetés à droite qui ont plus une fibre sociale que des gens qui se disent de gauche.” 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.