Chômage : le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A en très légère hausse de 0,3% au mois d'avril

En prenant en compte les catégories A, B et C, le nombre de demandeurs d'emploi s'établit à 5 456 300 en France en avril. Un total qui est lui légèrement inférieur au mois précédent.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une agence Pôle emploi à Gap (Hautes-Alpes), le 14 mars 2022.  (THIBAUT DURAND / HANS LUCAS / AFP)

Des chiffres quasiment identiques. Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A inscrits à Pôle emploi en France s'élevait à 3 178 600 au mois d'avril, selon les données de la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) du ministère du Travail, publiées mercredi 25 mai. Au mois de mars, la Dares recensait 3 169 300 chômeurs de catégorie A. Soit 9 300 demandeurs d'emploi en plus dans cette catégorie en un mois (+0,3%).

En prenant en compte les catégories A, B et C, le nombre de demandeurs d'emploi s'établit à 5 456 300 en France en avril, en légère baisse par rapport au mois précédent, où ils étaient 5 496 900. Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie B (moins de 78 heures de travail dans le mois) était de 741 100 en avril, contre 753 100 en mars, et celui en catégorie C (plus de 78 heures de travail dans le mois) s'élevait à 1 536 600 le mois dernier contre 1 574 500 au mois de mars.

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A a de nouveau reculé de 5% au premier trimestre 2022selon les données de la Dares. La baisse est de 15,7% sur un an. En prenant en compte les catégories A, B et C, la baisse est de 2,7% sur le trimestre et de 8,2% sur un an, selon la Dares. "Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité continue de baisser fortement au premier trimestre. Notre objectif des 5 prochaines années est clair : cap sur le plein emploi !", avait réagi fin avril Elisabeth Borne, alors ministre du Travail. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chômage

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.