Chômage : le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A a diminué de 5% au premier trimestre

Au total, ce sont un peu moins de 3,2 millions de personnes qui sont sans emploi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des demandeurs d'emploi font la queue dans une agence Pôle emploi à Gap (Hautes-Alpes), le 14 mars 2022. (THIBAUT DURAND / HANS LUCAS / AFP)

La baisse se poursuit. Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A inscrits à Pôle emploi en France (hors Mayotte) a de nouveau reculé de 5% au premier trimestre 2022, selon les chiffres communiqués par la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) du ministère du Travail, jeudi 28 avril.

Au total, ce sont un peu moins de 3,2 millions de personnes qui sont sans emploi. La baisse est de 15,7% sur un an. En prenant en compte les catégories A, B et C (5,5​ millions de personnes au total), la baisse est de 2,7% sur le trimestre et de 8,2% sur un an et s'établit à 5,533 millions, selon la Dares.

Plus bas niveau depuis 2012

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégories B (moins de 78 heures de travail dans le mois) augmente de 2,2% (+16 200) alors que celui en catégorie C (plus de 78 heures) ne bouge pas. "Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité continue de baisser fortement au premier trimestre. Notre objectif des 5 prochaines années est clair : cap sur le plein emploi !", a réagi la ministre du Travail, Elisabeth Borne, sur Twitter.

En catégorie A, le nombre de demandeurs d'emploi atteint son plus bas niveau depuis le 2e trimestre 2012. En incluant les catégories B et C, c'est le plus bas niveau depuis le dernier trimestre 2014. Sur le front du chômage longue durée, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits depuis un an ou plus diminue de 4,9% (-12,3% sur un an) à 2,676 millions (catégories A, B et C).

Forte baisse chez les jeunes

La baisse en catégorie A est plus forte chez les jeunes de moins de 25 ans (-10,8% en France métropolitaine) que pour les autres tranches d'âge (-4,9% pour les 25-49 ans et -3,4% pour les 50 ans et plus). Sur un an, le chômage des jeunes aura ainsi reculé de plus de 25%, soit 125 000 inscrits en moins.

Le nombre de chômeurs en catégorie A diminue dans les 13 régions de France métropolitaine (entre -6,4% en Normandie et -2,6% en Corse). Dans les départements et régions d'outre-mer hors Mayotte, la baisse est de 1,9% (entre -2,4% en Martinique et +0,5% en Guyane).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chômage

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.