Bridgestone : la fermeture de l’usine à Béthune indigne

L’entreprise Bridgestone a annoncé mercredi 16 septembre la future fermeture de son usine à Béthune (Pas-de-Calais). La Région et le gouvernement comptent s’opposer à cette décision.

FRANCEINFO

Ils sont totalement abasourdis. Mercredi 17 septembre à Béthune, dans le Pas-de-Calais, les salariés de l’entreprise Bridgestone viennent d’apprendre la terrible nouvelle : leur usine va prochainement fermer ses portes, victime selon l’employeur d’une concurrence trop forte. "Cela fait quand même 25 ans que je travaille là, c’est un peu déboussolant", confie un employé. Au total, ce sont 863 emplois qui se retrouvent menacés.

La Région prend position

L’annonce de cette décision a indigné la classe politique. Présent sur place, le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand ne mâche pas ses mots. "Une fermeture complète de ce site, c’est un assassinat", dénonce-t-il. Avec l’aide de l’État, il compte tenter de convaincre Bridgestone de faire machine arrière en proposant d’investir pour moderniser le site et gagner en productivité. Par le passé, la société a déjà touché des aides publiques dans ce but : 500 000 euros en 2008, 120 000 euros depuis 2016 pour financer la formation et 1,8 millions d’euros à travers le CICE.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le site de Bridgestone à Bethune.
Le site de Bridgestone à Bethune. (DENIS CHARLET / AFP)