Canicule : des fermetures d'écoles au cas par cas

Avec les fortes chaleurs, le risque de déshydratation est accru, notamment chez les enfants. Et les températures vont encore grimper jeudi 27 et vendredi 28 juin. En direct du ministère de l'Éducation nationale, la journaliste Catherine Demangeot revient sur les possibles fermetures d'écoles.

FRANCE 3

Avec les pics de chaleur annoncés pour jeudi 27 et vendredi 28 juin, ce sont des centaines d'écoles qui seront fermées en cette fin de semaine. "Le ministère ne communique pas de chiffres précis, tant les situations sont diverses. Exemple, le maire de Poitiers (Vienne) a pris un arrêté pour fermer toutes les écoles de sa ville, alors qu'à Marseille (Bouches-du-Rhône), les écoles resteront ouvertes. C'est du cas par cas", explique la journaliste Catherine Demangeot, en direct du ministère de l'Éducation nationale.

Une décision prise au niveau de chaque commune

La décision de fermeture est prise au niveau de chaque commune, à l'initiative des directeurs d'écoles et en liaison avec la mairie. Dans la plupart des communes, les écoles resteront ouvertes pour assurer au moins l'accueil des enfants. Ce sera le cas à Lyon (Rhône) et à Paris. Partout, la même demande est adressée aux parents : garder les enfants chez eux dans la mesure du possible.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans une école primaire à Quimper (Finistère), le 4 septembre 2017.
Dans une école primaire à Quimper (Finistère), le 4 septembre 2017. (FRED TANNEAU / AFP)