Arrêts maladie : pourquoi certains Français y renoncent-ils ?

Selon une étude de l'Ifop, près de 1 salarié sur 4 dans le privé renonce à l'arrêt maladie prescrit par le médecin. Qui sont ses salariés ?

Voir la vidéo
France 2

Près de 1 salarié sur 4 dans le privé ne respecterait pas les arrêts maladie prescrits par les médecins. Sur le plateau du 20 Heures de France 2, le journaliste Jean-Paul Chapel décrypte le profil de ses salariés. Certains secteurs sont plus touchés le phénomène : "Dans l'hôtellerie/ restauration, 43% des personnes en arrêt vont quand même travailler ou reprennent leur poste de manière anticipée, c'est près de deux fois plus que la moyenne. Dans le conseil et le commerce, on observe respectivement 34% et 27% des arrêts maladie non respectés. Le phénomène concerne les dirigeants à 63% et les cadres à 33%. L'étude confirme que les arrêts de travail sont plus nombreux et que leurs durées augmentent aussi depuis 2012 : 9 jours de plus pour les arrêts de plus d'un mois".

Quelles sont les causes ?

Les salariés évoquent des causes d'ordre personnel dans 61% des cas et professionnelles dans 9% des cas. Pour le reste, c'est une combinaison de ces deux causes.

Le JT
Les autres sujets du JT
En 2017, plus de 1 000 médecins ont été agressés en France.
En 2017, plus de 1 000 médecins ont été agressés en France. (ARNO BURGI / DPA / AFP)