Un accord a été trouvé entre le patronat et trois syndicats sur l'avenir des régimes de retraites complémentaires

Les signatures de trois syndicats étaient nécessaires pour valider cet accord. Objectif : renflouer les caisses déficitaires des régimes de retraites complémentaires Agirc et Arrco.

Un \"accord de principe\" a été trouvé lors des négociations sur l\'avenir des retraites complémentaires, vendredi 16 octobre.
Un "accord de principe" a été trouvé lors des négociations sur l'avenir des retraites complémentaires, vendredi 16 octobre. (JOEL SAGET / AFP)

Un "accord de principe" a été trouvé lors des négociations sur l'avenir des retraites complémentaires, vendredi 16 octobre, entre le Medef, le CFE-CGC, la CFDT et la CFTC. L'ultime projet du patronat avait été rejeté par FO et la CGT, plus tôt dans la journée, mais seules trois signatures de syndicats sur cinq sont nécessaires pour valider l'accord.

Une réunion le 30 octobre pour finaliser l'accord

Le texte annoncé prévoit un système de bonus-malus pour les départs à la retraite ne dépendant plus uniquement de l'âge mais aussi de la durée de cotisation. Il doit inciter les salariés à travailler plus longtemps.  

"L'échec était annoncé, cela n'est pas le cas", s'est réjoui le négociateur de la CFE-CGC, Serge Lavagna, à l'issue de la journée de négociation entre les partenaires sociaux. Il a annoncé la tenue d'une réunion "conclusive" le 30 octobre "pour la finalisation de cet accord".