Retour de la réforme des retraites : le secrétaire général de FO Yves Veyrier dénonce "l’obstination" d’Emmanuel Macron

Yves Veyrier a dénoncé mardi sur franceinfo le retour de la réforme des retraites annoncé par Emmanuel Macron. Pour le secrétaire général de Force ouvrière, ce n'est "franchement pas le moment". 

Le secrétaire général de Force Ouvrière, Yves Veyrier.
Le secrétaire général de Force Ouvrière, Yves Veyrier. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé mardi 14 juillet que la France "ne fera pas l’économie d’une réforme des retraites". "Je pense qu’il y a une forme d’obstination. Je pense que le président de la République, le gouvernement, doit tirer les leçons de l'expérience passée sur ce dossier. Il faut écouter et entendre les cinq confédérations syndicales et les trois patronales qui lui ont dit non", a réagi le secrétaire général de Force ouvrière, Yves Veyrier sur franceinfo.

Des conséquences "négatives sur l'activité"

"Cela n'est franchement pas le moment" de remettre sur la table la réforme des retraites en pleine crise économique a estimé Yves Veyrier : "Nous avons déjà eu deux ans et demi de concertation. Je pense qu’il commence à comprendre que les choses ne sont plus les mêmes. Effectivement, il a dit qu'il n'allait pas s'obstiner à la faire tout de suite, qu’elle serait transformée. Mais franchement, il nous annonce dans le même temps le risque d'un million de chômeurs en plus. Si effectivement, le chômage s'accroît à ce niveau-là, cela va provoquer des réactions en cascade, y compris négatives sur l'activité. Il faut protéger l'emploi et protéger les salaires. C'est ça, l’urgence."