Réforme des retraites : les professions libérales se mobilisent pour leurs caisses

Les syndicats de pilotes, de médecins ou encore d'avocats appellent à différentes actions dans les prochains jours, afin de défendre leur régime de retraite autonome, qui doit disparaitre lors de la création du régime universel.

france 3

Avec la réforme des retraites, les professions libérales verront leurs cotisations retraite doubler, de 14% aujourd'hui à 28,12% de prélèvement, comme le reste des actifs. Actuellement, médecins, infirmiers, avocats ou encore pilotes de ligne ont leur propre régime de retraite. Ces caisses autonomes prélèvent les cotisations pour les reverser à leurs retraités. Avec la création du régime universel, ces caisses sont amenées à disparaître.

>> Retrouvez les dernières informations sur la réforme des retraites et la grêve sur notre direct

Perte d'un mois de salaire sur une année

Une jeune kinésithérapeute gréviste a compté que sur une année, cela lui reviendra à 2 500 euros en moins, soit un mois de salaire. "On aura une perte de revenu sèche de 5%, explique Marie-Aude Schmukel, membre du syndicat Alizé. À l'heure actuelle, je ne connais aucune profession qui accepterait de voir son salaire diminuer de 5%." Une pilule encore plus difficile à passer, quand on sait que les caisses autonomes des professions libérales sont aujourd'hui excédentaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cortège de la manifestation contre la réforme des retraites, le 17 décembre 2019 à Paris.
Le cortège de la manifestation contre la réforme des retraites, le 17 décembre 2019 à Paris. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)