Les femmes sont-elles victimes du syndrome de "charge mentale" ?

"La charge mentale" est le fait de penser à tout pour le bon fonctionnement du foyer, qui pèse plus lourd pour les femmes que pour leur conjoint.

Franceinfo

Qu'est-ce-que la charge mentale ? C'est lorsque les femmes doivent penser pour deux, car le conjoint veut bien aider mais ne prend pas beaucoup d'initiative... Ce travail invisible "mais épuisant", explique la journaliste Lisa Beaujour a été raconté par la dessinatrice Emma dans une bande dessinée qui a cartonné sur internet. "Au début j'en parlais avec mes copines, car je trouvais qu'il y avait une répartition inégale des tâches, et c'était la même chose pour elles", explique la dessinatrice Emma.

Lâcher du lest

En fait, les conjoints font ce que les femmes demandent mais surtout "pas plus" et la conclusion de tout ça c'est que "les hommes sont un peu perdus lorsqu'ils se retrouvent seuls", ajoute la journaliste. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui poussent les femmes à tout organiser et certaines pensent qu'elles font mieux que leur conjoint. La solution pour les femmes serait donc de lâcher du lest. D'après l'Insee, un père de trois enfants passe en moyenne 12 minutes par jour à faire le ménage, alors qu'une mère de trois enfants y consacre 62 minutes par jour...

Une femme au foyer dans les années 50.
Une femme au foyer dans les années 50. (TOM KELLEY ARCHIVE / RETROFILE CREATIVE)