Nantes : la gare saccagée par des casseurs

Des dizaines de personnes ont attaqué la gare SNCF de la ville en marge de la manifestation contre la loi Travail le 12 mai.

France 2

Nantes porte encore les traces des débordements. Le 12 mai, des casseurs ont profité de la manifestation contre la loi Travail pour s'en prendre à la gare SNCF. Des baies vitrées de plus de deux mètres ont volé en éclat, et une centaine de personnes ont envahi le bâtiment en quelques minutes, et détruit une partie du mobilier.

Un "champ de bataille" chaque semaine

Hier, par petits groupes, les casseurs ont sillonné les rues du centre-ville et s'en sont pris à des cibles symboliques : les vitrines de banques et d'assurances, des distributeurs automatiques. Le président de la région Pays de la Loire Bruno Retailleau estime aujourd'hui que "le constat est dramatique : chaque semaine le centre-ville de Nantes se transforme en champ de bataille". C'était la 14ème manifestation contre la Loi Travail dans la cité des Ducs, avec chaque fois des destructions. Trois nouveaux rassemblements y sont prévus la semaine prochaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une jeune étudiante rejete un gaz lacrymogène, lors d\'une manifestation contre la loi Travail à Nantes le 24 mars 2016.
Une jeune étudiante rejete un gaz lacrymogène, lors d'une manifestation contre la loi Travail à Nantes le 24 mars 2016. (FRANCK DUBRAY / MAXPPP)