Manifestations contre la loi Travail : retour sur l'attaque vécue à l'hôpital Necker

En marge de la manifestation contre la loi Travail du 14 juin, des casseurs ont pris pour cible l'hôpital Necker et les commerces aux alentours.

Des incidents ont éclipsé la manifestation contre la loi Travail, mardi 14 juin. L'hôpital Necker a été pris pour cible par des casseurs. Une psychologue, Anna Cognet, qui était en consultation quand le bâtiment a été visé, raconte : "Partout sur le sol des bouts de béton arraché, du verre brisé et une pluie qui tombait sur les CRS et les gendarmes. C'était vraiment effarant. Des patientes en salle d'attente ont même eu peur de respirer des gaz alors qu'elles sont enceintes pour la plupart".

Les commerçants vont porter plainte

À l'extérieur, un passant qui est présent tente d'arrêter les casseurs. "C'est un hôpital de gosses ici", prévient-il. Mais ses alertes sont vaines, les casseurs chargent encore contre la police et le bâtiment où sont soignés les enfants. Le Premier ministre, Manuel Valls est venu apporter son soutien à l'équipe de l'hôpital qui est devenue le symbole de ces débordements. Mais c'est toute l'avenue qui a été attaquée par les casseurs, notamment les boutiques. Au lendemain de ces débordements, les commerçants commencent les réparations. Ils vont maintenant porter plainte et espèrent être remboursés rapidement par les assureurs.

Le lactarium d\'Ile-de France, abrité par l\'hôpital Necker à Paris, a suspendu la délivrance de lait maternel à la suite d\'une suspicion de contamination, samedi 3 septembre, \"par précaution\". 
Le lactarium d'Ile-de France, abrité par l'hôpital Necker à Paris, a suspendu la délivrance de lait maternel à la suite d'une suspicion de contamination, samedi 3 septembre, "par précaution".  ( MAXPPP)