Choose France : un salon pour renforcer la compétitivité française

Ce salon, malgré son nom anglais, permet de communiquer sur l'attractivité de la France. L'occasion de mettre en œuvre de nouvelles dispositions pour attirer davantage également.

De très grosses entreprises ont fait des promesses d'investissements en France, dont les plus importantes : MSC croisières, AstraZeneca ou Coca-Cola. Mais le gouvernement veut aussi attirer d'autres entreprises, de taille moyenne, de petite taille ou de très petite taille parce qu'elles représentent en France la moitié des salariés, rappelle Martin Baumer.

Éviter les lourdeurs administratives

Un intérêt économique aussi pour le pays. "Les entreprises veulent permettre à leurs salariés de les intéresser à leur capital et cela permettrait à celles qui ont les plus faibles moyens de les lier à leur succès. Les exonérer de taxes aussi sur les actions offertes aux employés", ajoute le journaliste de franceinfo. Enfin, un autre projet du gouvernement est de contrer la lourdeur administrative en France. Le but serait de donner des sites industriels, clés en main, et pour lesquels tous les statuts et les démarches administratives seraient déjà réglées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un paquebot sur les chantiers navals STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 18 décembre 2012.
Un paquebot sur les chantiers navals STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 18 décembre 2012. (FRANK PERRY / AFP)