Des députés socialistes signent une tribune pour soutenir le programme de stabilité de Manuel Valls

Vingt-et-un députés PS expriment leur soutien dans le JDD au plan d'économies du gouvernement.

Manuel Valls à l\'Assemblée nationale, le 15 avril 2014.
Manuel Valls à l'Assemblée nationale, le 15 avril 2014. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Ils contre-attaquent. Vingt-et-un députés PS ont signé dans le JDD dimanche 27 avril une tribune pour soutenir le plan de 50 milliards d'euros d'économies du gouvernement. Un texte qui sonne comme une réponse à la quarantaine de députés frondeurs qui ont décidé de défier le Premier ministre Manuel Valls avant le vote sur le programme de stabilité prévu mardi.

"Nous voterons mardi le programme de stabilité parce qu'il engage notre souveraineté financière, notre crédibilité politique et notre responsabilité collective", écrivent les signataires dans ce texte titré "courage, avançons!". Alors que plusieurs de leurs collègues PS ont annoncé qu'ils refuseraient de voter le texte, qui prévoit les grandes orientations économiques de la France jusqu'en 2017, les signataires saluent "un compromis entre la réduction de la dette et le soutien à la croissance".

Respecter les engagements

Les députés parlent de l'engagement pris auprès des partenaires européens, de la Commission et des Français. "La réduction des déficits, la garantie de la soutenabilité de notre modèle social, un plan de réformes structurelles, nous le leur devons", écrivent-ils. "Nous souhaitons la réussite du quinquennat" et "mardi, notre vote traduira cet engagement", affirment également les signataires, parmi lesquels figurent Nathalie Appéré, Yves Blein, Patrick Mennucci, Dominique Raimbourg ou Pascal Terrasse.

"Notre vote n'est ni un blanc-seing, ni le témoignage de la résignation d'une majorité parlementaire qui se devrait, selon la pratique, 'godillot'. Mais il s'agit d'opter, en conscience et en responsabilité, pour un travail intelligent et constructif qui nous fera avancer", expliquent encore ces députés.