Déficit : la France sort du collimateur de l'Europe

Le déficit français est passé en dessous de la barre des 3%. La Commission européenne a demandé ce mercredi 23 mai la fin de la procédure de déficit excessif imposée à Paris.

France 2

La France sort du groupe des mauvais élèves de l'Europe. Bruxelles a demandé ce mercredi 23 mai à mettre fin à la procédure pour déficit excessif imposée à Paris depuis 2009. Le déficit français est désormais inférieur aux fameux 3% du PIB, et devrait le rester trois années consécutives. Avec un déficit à 2,6% l'an dernier, 2,3% prévu cette année et 2,8% prévu l'année prochaine, elle semble durablement passée sous la barre des 3% et a en tout cas convaincu la Commission européenne.

L'opposition dénonce une France en retard

Pour Pierre Moscovici, le Français commissaire européen aux Affaires économiques et financières : "C'est une bonne nouvelle. Cela signifie que les efforts qui ont été faits pour réduire les déficits (...) portent maintenant leurs fruits." Pour rappel, la Grèce est sortie de cette procédure l'année dernière et le Royaume-Uni cet hiver. L'opposition dénonce "une France à la traîne", alors que Bercy se félicite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et financières, le 12 juillet 2017, lors d\'une conférence de presse à Bruxelles (Belgique).
Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et financières, le 12 juillet 2017, lors d'une conférence de presse à Bruxelles (Belgique). (ALEXANDROS MICHAILIDIS / SOOC)