En 2016, trois jours fériés tombent un dimanche

Mauvaise année pour les salariés : le 1er mai, le 8 mai et le 25 décembre tombent un dimanche. Et année bissextile oblige, on travaillera aussi le 29 février !

FRANCE 3

Côté congés, l'année 2016 ne sera pas un bon cru pour les salariés. Le calendrier est cruel. Trois jours fériés tombent un dimanche : le 1er mai (fête du Travail), le 8 mai (fin de la Seconde Guerre mondiale) et le 25 décembre (Noël). Et en cette année bissextile, on sera aussi au travail le 29 février.

Pas de chance, donc, pour les salariés, mais ce calendrier fait les affaires des patrons. Quatre jours de travail en plus donnent un léger coup de pouce à l'économie. Selon l'Insee, cela doperait la croissance de 0,11%, soit un peu plus de 2 milliards d'euros.

Un effet limité sur l'économie

L'effet positif restera néanmoins limité. Denis Ferrand, de COE-Rexecode (Centre d’observation économique et de recherche pour l’expansion de l’économie et le développement des entreprises), assure à France 3 que le changement ne sera pas "fondamental". "C'est un phénomène qui porte sur une année. On n'est pas dans un mécanisme qui est de nature régulière. On n'est pas sur de la suppression d'un jour férié qui serait beaucoup plus impactant", explique-t-il. Et 2017 débutera sur les mêmes bases : le 1er janvier sera un dimanche !

Le JT
Les autres sujets du JT