Grèce : Alexis Tsipras, l'homme qui défie l'Europe

En ce jour de référendum, une équipe de France 2 s'est intéressée au Premier ministre grec, l'homme qui fait trembler ce soir les partisans d'une certaine Europe.

FRANCE 2

Élu il y a cinq mois à la tête du gouvernement grec, Alexis Tsipras est allé voter ce dimanche 5 juillet, sourire aux lèvres. Le sourire d'un homme bien décidé à défier l'Europe.
Alexis Tsipras, l'étudiant communiste, est devenu le leader de la gauche radicale en 2012. Arrivé en janvier à la tête d'un pays exsangue après des années de crise économique, il incarne l'espoir d'une population exaspérée par les sacrifices.

Un animal politique

À à peine 40 ans, il est charismatique et déterminé à sortir son pays de l'austérité. "Les leaders européens, et avant tout madame Merkel, doivent comprendre que la politique d'austérité vient de subir une énorme défaite", déclarait-il le 25 juin dernier. Un avertissement lancé aux dirigeants européens qui l'accusent de chantage.

Entre Athènes et ses créanciers, le bras de fer s'engage avec des négociations fleuves pour éviter le divorce. Une partie de poker dans laquelle Alexis Tsipras semble avoir la main. Lorsqu'il a décidé de tenir un référendum, les leaders européens exaspérés l'ont mis en garde. Mais ce matin, Alexis Tsipras semblait confiant, persuadé que Bruxelles ne lâchera pas la Grèce.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras lors d\'un discours à Athènes, le 3 juillet 2015.
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras lors d'un discours à Athènes, le 3 juillet 2015. (ARIS MESSINIS / AFP)