Automobile : PSA réduit ses effectifs

Un plan de suppression d'emploi se précise chez PSA. Selon la CGT, la direction envisage de ne pas remplacer plus de 2 000 départs volontaires en 2017.

France 2

Tous les sites français de PSA sont concernés par les objectifs de réductions d'effectifs chiffrés dans un document interne à l'entreprise. Au total 2 133 suppressions d'emploi selon la CGT, dont 1 025 mobilités externes, 983 congés séniors ou préretraites et 125 congés de longue durée. À chaque fois ce sont des départs volontaires qui seraient concernés, mais le plan est inacceptable pour la CGT.

Accord avec la direction

Parmi les plus touchées, les usines de Sochaux, Rennes et Poissy en région parisienne avec des salariés préoccupés. "On craint tous pour notre travail personne n'est à l'abri", explique cet homme inquiet. Mais tous les syndicats ne tirent pas la sonnette d'alarme, cinq d'entre eux ont signé il y a deux mois un accord avec la direction qui prévoyait déjà ces suppressions de postes pour rendre l'entreprise plus compétitive. En contrepartie, des embauches étaient prévues, toujours à l'ordre du jour selon la direction.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le site de PSA de Vélizy-Villacoublay (Yvelines), perquisitionné par la répression des fraudes jeudi 21 avril 2015.
Le site de PSA de Vélizy-Villacoublay (Yvelines), perquisitionné par la répression des fraudes jeudi 21 avril 2015. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)