Consommation : des associations épinglent cinq marques pour leurs emballages trop vides

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Consommation : des associations épinglent cinq marques pour leurs emballages trop vides
Consommation : des associations épinglent cinq marques pour leurs emballages trop vides Consommation : des associations épinglent cinq marques pour leurs emballages trop vides (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - M. Damoy, S. Cardon, S. Feydel, O. Poncelet, D. Fossard, L. Bensimon, S. Sonder
France Télévisions
France 3
Mardi 27 juin, deux associations écologistes épinglent cinq marques qui ont recours à des conditionnements jugés surdimensionnés. Les ONGs menacent de les poursuivre en justice.

Des paquets trop grands avec du vide dedans, parfois plus que de produit acheté. Dans la matinée du mardi 27 juin, deux associations de consommateurs ont lancé un ultimatum à cinq grandes marques, pour les contraindre à repenser leurs emballages. Faute d’action de leur part, elles porteront leurs actions devant les tribunaux, pour non-respect de la loi. "Pour l’instant, on engage une mise en demeure. C’est-à-dire qu’on laisse 30 jours à ces entreprises pour changer leurs pratiques", explique Alice Elfassi, juriste chez Zero Waste France.

Les marques déjà sollicitées

44% de vide dans un paquet de bonbons, 60% dans des ravioles, ou 68% pour des noisettes. Les associations affirment avoir déjà sollicité les marques à plusieurs reprises. Contacté, Daco France répond à France Télévisions qu’une nouvelle machine permettra de changer les dimensions des emballages dès octobre. Giovanni Rana affirme que la taille est essentielle à la "bonne étanchéité" du produit, tandis que Mondelez affirme être "dans un travail d’amélioration continu". Les deux autres marques n’ont pas donné suite aux sollicitations. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.