Cet article date de plus d'un an.

La chaîne française de magasins de vêtements Burton of London ferme un quart de ses magasins en France, jusqu'à 221 emplois menacés

La CFTC assure que "62 magasins vont être fermés ou cédés, et 47 seulement resteront ouverts".
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Un magasin Burton of London à Paris, à Paris, le 1er février 2021. (MARTIN NODA / HANS LUCAS / AFP)

La crise qui touche l'habillement fait une nouvelle victime. La chaîne française de magasins Burton of London fermera, samedi 25 février, 26 de ses 109 points de vente, a assuré vendredi à l'AFP Anne-Marie Da Costa, déléguée syndicale de la CFTC. "Un maximum" de 221 emplois sur 441 est menacé, précise Thierry Le Guénic, actionnaire majoritaire.

Selon la CFTC, sont notamment concernés par la fermeture les magasins d'Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, la Roche-sur-Yon, Créteil, Montauban ou encore Paris-Montparnasse. Le syndicat ajoute que "62 magasins vont être fermés ou cédés, et 47 seulement resteront ouverts".

>> VIDEO. San Marina, Kookaï, Camaïeu, Pimkie… Comment expliquer l’hécatombe des magasins de prêt-à-porter ?

Le groupe, initialement la filiale française d'une marque anglaise fondée en 1904, a été racheté pour un euro symbolique fin 2020 par l'entrepreneur Thierry Le Guénic. Burton of London, qui se définit comme "la plus anglaise des marques françaises", avait été placé en procédure de sauvegarde en octobre dernier.

Entre les enseignes André, Camaïeu, San Marina, Kookaï ou encore Gap France, le prêt-à-porter français connaît actuellement une succession de liquidations et redressements judiciaires, en raison de la crise sanitaire mais aussi de la concurrence de la vente en ligne et du marché de la seconde main.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.