Ces maires qui dépensent l'argent public

Malgré les baisses de dotation de l'État dans les budgets des collectivités locales, certains maires n'ont pas levé le pied sur les dépenses.

FRANCE 2

Dans l'arrière-pays niçois, Levens, commune de 5 000 habitants, a un maire quelque peu dépensier. Des logements, un centre sportif, un pôle agricole transformé en logements sociaux... l'édile revendique être un bâtisseur, et ce malgré les baisses des dotations de l'État. Il a ainsi commandé des travaux pour élargir la route d'entrée au village, un choix personnel qui a coûté 300 000 euros. Des projets pour lesquels la ville a dû emprunter, et la dette ne cesse de grimper.

Une offre culturelle très importante

À Pau, la particularité de la ville, ce sont les nombreuses salles de spectacle. Une dizaine existante, et deux à venir, sur un secteur où habitent 150 000 habitants. Par exemple, à Jurançon, où l'on est fier de financer la culture, avec un nouveau complexe créé à partir d'une ancienne usine, pour 1,7 million d'euros. Une somme que la mairie annonce pouvoir se permettre de dépenser. L'objectif n'est pas d'être rentable, mais d'atteindre un équilibre financier.

Le JT
Les autres sujets du JT