Baisse des dotations de l'État : quelles solutions adoptées par les communes ?

Une équipe de France 2 propose un tour de France des initiatives mises en place pour pallier au manque d'argent.

FRANCE 2

Pour faire face au manque d'argent notamment dû aux baisses des dotations de l'Etat, les communes adoptent de nouvelles solutions. À Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), la mairie en profite pour réduire le parc automobile. Désormais, les salariés sont amenés à partager les véhicules, voire à utiliser des vélos électriques. Cela représente une économie de 150 000 euros par an. Même le maire a troqué sa berline pour un petit modèle.

À Montluçon (Allier), on s'est attaqué aux feux rouges, souvent remplacés par des balises ou des stops. Ainsi, 30 000 euros ont été économisés. Même logique dans les jardins : finie la profusion de fleurs au profit des plantes vivaces. La facture est réduite de 40 000 euros par an.

Des parkings payants pour les touristes

À Palavas-les-Flots (Hérault), ce sont les parkings qui sont mis à contribution. Révolue la gratuité en centre-ville, mais pas pour tout le monde. Seuls les touristes payent, alors les réactions sont assez différentes. Les parkings payants devraient rapporter 500 000 euros à la commune l'an prochain, sans fâcher ses contribuables. La recette pourrait séduire d'autres villes.

Le JT
Les autres sujets du JT