VIDEO. Hollande : "Les économies sont forcément douloureuses"

Le président s'est exprimé, mardi, à l'Elysée, devant des patrons français sur la maîtrise des déficits, alors que les professionnels libéraux protestent contre la réforme touchant leurs métiers.

FRANCE TELEVISIONS

Pour le président de la République, "il n'y a pas de plan d'économies qui soit indolore" quand il s'agit de maîtriser les déficits et l'endettement de la France. Au lendemain de l'annonce, par le gouvernement, d'un coup de rabot sur les prestations familiales, et alors que la réforme des professions réglementées est contestée jusque dans la rue, François Hollande s'est exprimé sur les mesures de rigueur, mardi 30 septembre, à l'Elysée, devant des patrons français.

Professions réglementées dans la rue

"Il faut faire des économies. C'est ce que nous allons faire en 2015, et cela a forcément des conséquences", a-t-il poursuivi. "Si vous n'entendez pas crier, c'est que nous ne faisons pas d'économie. Donc, vous voyez, vous entendez", a lancé le chef de l'Etat alors que pharmaciens, huissiers, notaires, médecins... défilent tour à tour dans la rue contre la réforme prévue de leurs métiers.

"Les économies, forcément, sont douloureuses, il n'y a aucun secteur qui peut accepter de voir un certain nombre de ses habitudes, parfois de ses financements, être remis en cause." Le président de la République a tout de même souligné la nécessité de faire ces économies "de manière juste, de manière efficace, de manière innovante".

François Hollande, à l\'Elysée, lors d\'une séance de remise du prix de l\'audace créatrice devant des patrons français, le 30 septembre 2014.  
François Hollande, à l'Elysée, lors d'une séance de remise du prix de l'audace créatrice devant des patrons français, le 30 septembre 2014.   (THOMAS SAMSON / AFP)