Voitures : attention à l'arnaque aux rétroviseurs

Depuis quelque temps, cette nouvelle escroquerie se repand, 310 plaintes ont été déposées cette année, le scénario est bien rodé.

France 2

À 77 ans, Louis Vittecoq a du mal à marcher, pour ses déplacements au quotidien, il utilise donc sa voiture. En février dernier, il se croit impliqué dans un banal accrochage : "Je roulais tranquillement quand j'ai entendu un bruit à l'arrière et quelqu'un qui est venu en courant taper à ma vitre en me disant que je lui avais cassé son rétroviseur." Handicapé, il ne peut pas descendre constater les dégâts.

Pas de constat

Louis Vittecoq n'a pas le sentiment d'avoir causé un accident, il n'a pas vu le rétroviseur cassé de ses propres yeux, mais l'homme face à lui présente bien, il le croit donc sur parole. Le retraité propose donc de faire un constat, ce que l'homme, un arnaqueur, veut éviter à tout prix. Il fait mine d'appeler son assurance, en fait une complice située à quelques mètres de là qui donnent tous les renseignements pour un règlement à l'amiable et donne même le prix du rétroviseur : 1 990 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT