VIDEO. Chez les Lauda, la passion de la course de père en fils

Niki Lauda est mort lundi à l'âge de 70 ans. Le triple champion du monde de Formule 1 avait échappé à la mort en 1976 dans un terrible accident lors du Grand Prix d'Allemagne. Mais il était aussi un père de famille qui a transmis la passion de la course à son fils, Mathias Lauda.

Niki Lauda, légende de la Formule 1, est mort lundi 20 mai à l’âge de 70 ans. Sa carrière a été marquée, outre ses trois titres mondiaux, par un terrible accident lors du Grand Prix d'Allemagne, sur le circuit du Nürburgring, en 1976. Les images avaient alors choqué le monde entier. Mais comme l'a rappelé sa famille en lui rendant hommage lundi, l'Autrichien était aussi un père de famille. "C'était un mari, un père et un grand-père aimant. Il nous manquera beaucoup."

Tout ce que je peux faire, c'est l'observer.

Niki Lauda

Malgré lui, malgré cet accident qui l'a défiguré et lui a laissé des séquelles irréversibles, il a également transmis la passion de la course à son fils, Mathias Lauda, qui a effectué son premier test en Formule 1 à 21 ans... sans que son père soit au courant. Au départ, Niki était très réticent : "C’est un sentiment mitigé, vraiment mitigé. D'abord, je veux qu’il conduise en sécurité et vite, mais il est difficile de l'influencer, alors tout ce que je peux faire, c’est observer", confiait-il à France 2.  Aujourd'hui, Mathias a 38 ans. En 2017, il avait participé aux 24 heures du Mans et terminé à la 36e place de la course.

AUTO - DTM 2006 - HOCKENHEIM 09/04/2006 - PHOTO : DPPI / DPA MATHIAS LAUDA - NIKI LAUDA (AUT) / AMG MERCEDES C KLASSE - AMBIANCE - PORTRAIT FATHER SON FAMILY
AUTO - DTM 2006 - HOCKENHEIM 09/04/2006 - PHOTO : DPPI / DPA MATHIAS LAUDA - NIKI LAUDA (AUT) / AMG MERCEDES C KLASSE - AMBIANCE - PORTRAIT FATHER SON FAMILY (PICTURE ALLIANCE / PICTURE ALLIANCE)