Prix du carburant : l’Etat peut-il limiter la hausse ?

Publié
Prix du carburant : l’Etat peut-il limiter la hausse ?
Article rédigé par
Sandrine Feydel - France 3
France Télévisions

Le gouvernement possède-t-il une marge de manœuvre pour limiter la hausse record du carburant ? C’est là toute la question face à la flambée des prix. En plateau, la journaliste Sandrine Feydel nous livre ses explications.

Le prix du carburant atteint des records actuellement. La première marge de manœuvre pour le gouvernement serait de bloquer les prix. "Légalement c’est possible. Certains candidats à l’élection présidentielle l’évoquent", fait remarquer Sandrine Feydel, journaliste. Cette décision a d’ailleurs déjà été prise pendant la guerre du Golfe durant cinq semaines. Aujourd’hui, il faudrait que l’Etat prenne à sa charge la différence pour que cela fonctionne.

Une baisse des taxes non-envisageable

Les taxes sont également très élevées sur le carburant. "Sur le sans-plomb 95% cela représente 57% du prix à la pompe", précise Sandrine Feydel. Cependant, baisser les taxes priverait l’état de revenus trop importants, 500 000 euros en moins pour un centime de baisse par exemple. Il reste l’aide ponctuelle via le chèque inflation. 100 euros ont été versés à 38 millions de Français. "La mesure a coûté 4 milliards d’euros (…) il n’y aura pas d’autres coups de pouce pour l’instant", conclue la journaliste. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.