Flambée des prix des carburants : "Il est impossible de jouer sur la marge", estime les propriétaires-exploitants de stations-service

Le gazole a atteint le prix record de plus de 1,60 euro le litre pour la première fois, selon les chiffres officiels publiés lundi. Les exploitants assurent qu'ils font 1 à 2 centimes nets de marge maximum sur un litre.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (AURÉLIEN ACCART / FRANCE-INFO)

Les prix des carburants ont atteint un record en France la semaine passée, le gazole dépassant 1,60 euro le litre pour la première fois. Le précédent pic avait eu lieu en octobre 2018, avant le début du mouvement des "gilets jaunes": le litre était alors à 1,5331 euro. "Nos marges nettes sont de l'ordre d'un à deux centimes du litre vendu", assure mardi 18 janvier sur franceinfo Francis Pousse, président national des propriétaires-exploitants de stations-service au CNPA (Conseil National des Professions de l'Automobile). "Dans une époque où nos exploitants de stations-service souffrent, surtout ceux en zone rurale, il est bien évidemment impossible de jouer sur la marge. Aujourd'hui, un exploitant de station vit plus de ses activités annexes que du carburant."

"Les deux grands composantes du tarif sont le prix du pétrole et les taxes, je rappelle qu'on est parmi les cinq pays les plus taxés en Europe", développe Francis Pousse. "C'est une volonté politique."

"La seule façon de faire baisser le prix, ce serait de baisser la TICPE, la taxe intérieure sur la consommation de produits énergétiques, mais bien évidemment ça touche au budget de l'État."

Francis Pousse, président des propriétaires-exploitants de stations-service.

à franceinfo

Francis Pousse a bien conscience qu'"il faudra bien payer ailleurs ce que ça coûtera. Si on baisse la taxe de dix centimes, on estime le coût à quatre milliards d'euros. La dernière fois l'État a pallié grâce à l'aide de 100 euros. Mais si le carburant continue à augmenter, il faudra peut-être y venir car ça deviendra intenable."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prix des carburants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.