Carburants : face à l’envolée des prix, aucune mesure n’est envisagée pour le moment par le gouvernement

Publié
Carburants : face à l’envolée des prix, aucune mesure n’est envisagée pour le moment par le gouvernement
Article rédigé par
G. De Florival, J.-J. Buty, C. Pary, J. Blondel, L. Lavieille - France 2
France Télévisions

1,62 euros le litre. Jamais le gazole n’avait atteint un tel niveau. Le prix de l’essence à la pompe s’envole également, à 1,68 euros pour le sans-plomb 95. Les automobilistes voient leur facture gonfler de semaine en semaine, autant dire que l’indemnité inflation sera vite absorbée à ce rythme.

Les prix du carburant sont au plus hauts, et la prime inflation déjà bien entamée pour certains foyers. Mardi 18 janvier à la pompe, les automobilistes font la grimace. "Le coût de la vie augmente, l’essence augmente (…) on commence à avoir du mal à s’en sortir", selon l’un d’eux. Depuis le début du versement de la prime inflation fin décembre, les prix du carburant n’ont pas cessé de grimper.

L’exécutif dit avoir déjà beaucoup œuvré pour le pouvoir d’achat

Une fonctionnaire qui a perçu les cent euros de la prime inflation paye vingt euros supplémentaires sur son plein d’essence. Alors que peut faire le gouvernement ? Pas question de baisser les taxes, affirme-t-il. L’exécutif affirme déjà avoir fait beaucoup pour le pouvoir d’achat. À ce stade, aucune autre mesure n’est envisagée, même si le gouvernement surveille de très près le dossier, à quelques mois de l’élection présidentielle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.